AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les concerts auxquels vous avez assistés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
hard break kevin

avatar

Messages : 5370
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 24
Localisation : Pagny La Ville

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Dim 19 Fév - 15:11

Tu n'est pas un cas desepere on ta sauve avant que sa soit trop tard !!
Revenir en haut Aller en bas
BlackQueen



Messages : 586
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Dim 19 Fév - 16:32

Je vous doit tout les potes : bon on passe à autre chose? xD
Revenir en haut Aller en bas
hard break kevin

avatar

Messages : 5370
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 24
Localisation : Pagny La Ville

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Dim 19 Fév - 18:34

Oui un coup d'eau benite et c'est finie ton exorcisme est termine !!
Revenir en haut Aller en bas
Queen of the Night

avatar

Messages : 1218
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 25
Localisation : Burgundy

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Lun 20 Fév - 12:18

BlackQueen a écrit:
Quand j'avais 9ans, je suis allé voir "Tragédie"... Cette partie de ma vie est désormais oubliée!

Mais sinon je suis allé voir Queen Of The Night Very Happy

J'étais comment? ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/Bleudour?feature=mhee#g/p
hard break kevin

avatar

Messages : 5370
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 24
Localisation : Pagny La Ville

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Lun 20 Fév - 12:52

BOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNE !!!

Pardon Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Brianozam

avatar

Messages : 5992
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Lun 20 Fév - 13:21

Si c'est ça, moi aussi j'ai assisté à Queen of the night
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/home.php?#!/pierre.mazoyer
Queen of the Night

avatar

Messages : 1218
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 25
Localisation : Burgundy

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Lun 20 Fév - 13:28

J'ai le CD de la flûte enchantée chez moi. Un des deux seuls opéras que j'ai écoutés. Grosse claque musicale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/Bleudour?feature=mhee#g/p
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mar 21 Fév - 18:16

BETH HART : Paris, Virgin Megastore des Champs Elysées, 20/2/12 (Showcase)

J'adore cette femme. Elle est belle déjà et d'une et de deux, elle chante magnifiquement bien. L'album Don't Explain enregistré en compagnie de Joe Bonamassa qui se vend très bien selon Olivier Garnier, l'en atteste. Pour soutenir cet album, quoi de plus logique de venir nous rendre une petite visite afin de donner une prestation dépouillée (acoustique donc) qui reprendrait à la fois des titres-phare de sa carrière solo et des morceaux de Don't Explain. A noter que la belle avait assuré la première partie des Scorpions à Bercy en 1996.

C'est sous une pluie d'applaudissements que la jeune femme fait son entrée sur la scène minimaliste, accompagnée à la guitare de Jon Nichols. Sa voix ensorcelle peu à peu le public venu la voir mais aussi les badauds qui effectuent leurs achats. Ces derniers s'arrêtent un moment, ébahis devant la puissance vocale de la dame. A l'heure où l'on ne cesse de vanter le talent vocal d'Adèle (ce que je ne conteste pas outre mesure), force est d'avouer qu'avec Beth Hart, on ne joue pas dans la même cour. Ce sont tour à tour Delicious Surprise, Chocolate Jesus, Something 's Got A Hold On Me, Well Well , I'll Take Care Of You et Monkey Back d'être interprétés de fort belle façon.

Après une bonne demi heure, Beth Hart et Jon Nichols se retirent puis reviennent presque immédiatement pour une séance de dédicace fort appréciée. En effet, elle se révèle être une personne d'une gentillesse rare écoutant patiemment ses fans, plaisantant longuement même avec certains. Lorsqu'arrive mon tour, je ne puis que la féliciter pour sa prestation réalisée dans un cadre un peu frais (pour ceux qui connaissent le Virgin des Champs, l'ouverture fait quasiment face à la scène) et me suis permis de lui faire une bise. Je n'allais pas rater l'occasion : une si belle femme. cheers Nous pressant quelque peu, l'organisateur nous demande donc de ne pas nous éterniser. Juste le temps de lui dire "I will be there in June" ("je serai là en juin"), je regagne le devant de la scène où se trouvent Ronan et Olivier pour discuter des projets de l'artiste qui est sur le point d'entamer une mini-tournée anglaise. "Une artiste qui va atteindre des sommets" selon ce dernier et je veux bien le croire car elle possède un timbre de voix exceptionnel qui vous transporte. Vivement le 20 juin !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
hard break kevin

avatar

Messages : 5370
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 24
Localisation : Pagny La Ville

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mar 21 Fév - 19:30

Tu peut nous dire combien de concert ta vue dans ta life ?


Le mec une encyclopedie sur la musique putain trouille cul !!!
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mar 21 Fév - 19:44

Pour les concerts, un certain nombre. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mar 21 Fév - 21:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
hard break kevin

avatar

Messages : 5370
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 24
Localisation : Pagny La Ville

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mer 22 Fév - 8:40

Phil a écrit:
Pour les concerts, un certain nombre. cheers


Putain sa c'est de la réponse !!

(dit le te vieux et la memoire flanche et tu te souvient pas de tout dit le Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Sam 3 Mar - 18:19

Laughing

LIVE AND LIZZY : Gentilly, Aux 2 Grappes d'Or, 2/3/12

Eh bien oui, Live And Lizzy que je suis attentivement depuis peu, était de retour pour de nouvelles aventures dans un cadre bien plus intimiste que celui du Pacific Rock, à savoir un bar convivial répondant au doux nom des Deux Grappes d'Or sis à Gentilly. Cadre-type d'un petit bar bien de chez nous avec, certes, un comptoir un laissant peu de place aux consommateurs venus acclamer Live And Lizzy pour l'occasion. Par ailleurs, l'espace entre ce comptoir et ce qui sert de "scène" se veut être très restreint, laissant peu de place au groupe. Mais bon, à la limite, on n'est pas venus pour ça.
Au fond, une grande salle accueille ceux et celles qui veulent y dîner. Le menu s'avère être très tentant et il est clair que la prochaine fois que je reviendrai en ce noble endroit, plutôt que de me taper des brocolis que ma femme m'avait pourtant préparés avec amour, je m'essaierai à ce succulent pavé de rumsteak accompagné de ses méga-frites et de sa sauce béarnaise et ce, pour 12.90 € que les membres du groupe dégustèrent goulûment après avoir effectué non sans difficulté une balance. A priori, l'une des deux guitares semblait être réglée trop fort.
A mon arrivée, je viens donc saluer les Live And Lizzy ainsi que quelques connaissances rencontrées au gré des concerts. David en profite pour me dire qu'il y aura des surprises dans le deuxième set puisque la soirée est composée de deux sets.
C'est sur le coup de 21h30 que le concert débute sur un Are You Ready tonitruant enchainé à un Killer On The Loose qui, comme au Pacific Rock, permet à David de faire participer le modeste public. Le son est puissant, parfois trop mais les quatre compères se donnent véritablement notamment un Jean-Yves qui martèle ses futs comme un damné. Par la suite, suite à une discussion à bâtons rompus, celui-ci m'apprendra qu'en Belgique en 1971, avec son groupe de l'époque (Great Full), il a assuré la première partie de Deep Purple qu'il a qualifiés de "très sympas".
Comme au Pacific Rock, pas de temps mort, ce sont Don't Believe A Word et Bad Reputation qui déboulent tels des rouleaux compresseurs. Dancing In The Moonlight ralentit quelque peu le rythme grâce à son tempo chaloupé. Ce n'est que de courte durée puisque Deni et Jayi entament Suicide puis Jailbreak dans une version vraiment ultra-speedée.
"Are there any cowboys in the house ?" lance David et c'est Cowboy Song et son intro tout en subtilité qui sont interprétés. Malgré les conditions qui sont loin d'être évidentes, le groupe ne perd guère son sang froid et l'enchainement avec The Boys Are Back In Town, imparable au demeurant, se veut être exécuté le plus fidèlement du monde. David et ses compères tiennent à ce que l'esprit du grand Phil soit respecté, d'autant plus que s'ensuit un des titres les plus représentatifs de l'univers lizzien à savoir Emerald qui, il faut le dire, fut magistralement interprété. Seul petit bémol: le son insuffisant sur la partie twin guitars.
C'est donc après ce titre emblématique que Live And Lizzy opte pour une pause nous permettant de nous ravitailler en breuvages houblonneux.
Une petite demi-heure s'écoule et le groupe remet le couvert pour nous asséner un Angel Of Death terrifiant (ah ce son de basse que Dim reproduit magnifiquement !!!!). La première des surprises que m'avait annoncée David se traduit par l'interprétation d'un Cold Sweat râgeur, lui même suivi d'un Warriors dépoussiéré d'un Jailbreak, album mythique s'il en est. Bref que du bon. Et ce n'est pas fini puisque sur un rythme endiablé, Hollywood issu de Renegade fait son apparition dans la set-list puis Massacre. Et c'est malheureusement là que se produit un incident qui va un peu ternir la soirée puisqu'un individu visiblement emêché s'en prendra à plusieurs membres de l'assistance. Après bien des discussions, lui et son compagnon de fortune se verront intimer l'ordre de quitter la place. Et pendant ce temps-là, David avait entamé Still In Love With You.
On continue dans les surprises avec une excellente interprétation de Chinatown et enfin une version INTEGRALE de Black Rose. Merci les gars. cheers On repart aussi sur Whiskey In The Jar, titre qui est souvent générateur d'une ambiance bon enfant au sein du public puisque son refrain imparable incite son auditeur à reprendre en choeur le "Whack For My Daddy Oh". Une nouvelle fois, David me tendra le micro..... Laughing En compagnie de Denis Paufique qui s'est illustré au sein de Stratagème, le groupe concluera de fort belle manière sur The Rocker.
Croyant le concert terminé, Deni accompagné du batteur de Renaud Hantson, Joe Steinman et d'un invité à qui j'ai parlé mais qui ne m'a pas dit son nom) passe au chant et délivre une version plus que râgeuse et houblonnée (Jean-Yves s'en souvient encore) de Highway To Hell d'AC/DC et de Breaking The Law du Priest. Bref, un grand moment de fun. Voilà pour cette soirée fort sympathique. Live And Lizzy se produira de nouveau au Pacific Rock le 16 mars prochain.
Revenir en haut Aller en bas
BlackQueen



Messages : 586
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Dim 4 Mar - 20:22

Ok t'as jamais pensé à faire rédacteur en chef? gla:
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Lun 5 Mar - 9:02

Euh....non. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
hard break kevin

avatar

Messages : 5370
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 24
Localisation : Pagny La Ville

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Lun 5 Mar - 10:14

Laughing Bien envoie !!
Revenir en haut Aller en bas
BlackQueen



Messages : 586
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mar 6 Mar - 12:49

Merde j'ai niké mon gla
Revenir en haut Aller en bas
hard break kevin

avatar

Messages : 5370
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 24
Localisation : Pagny La Ville

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mar 6 Mar - 13:54

Tu te fait casse aussi


Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Dim 8 Avr - 14:30

ACCEPT : Paris, Bataclan, 6/4/12

Revoir Accept après 27 ans me replongeait dans un passé glorieux puisqu'en effet, ce fut la période faste où j'écumais sans relâche les concerts mais aussi pour le groupe qui, à l'époque, avait sorti Metal Heart, album qui les avait propulsés au rang de "groupe-star"dans le Hard Rock.
Ceci dit, deux ans plus tôt, le groupe avait publié Balls To The Wall, excellent album au demeurant, qui ne leur permit que de se produire dans la modeste Mutualité avec les nordistes de Stocks en première partie.
C'est donc 27 ans après le concert du 14 mars 1985, que je me décidai à les revoir au Bataclan pour cette date parisienne qui se voulait être la première date européenne de la tournée Stalingrad. Dans la salle, je rejoins Lolo_Blasphème, Michel et Arnaud au sujet duquel j'apprendrai par la suite que son épouse fut tutrice du stage qu'avait effectué ma fille Léa en 3ème dans son entreprise de paysagisme.
La première partie était assurée par Hell qui releva correctement le défi de "support band" délivrant son métal mystique avec ferveur et puissance. Seul petit bémol : la voix du chanteur, parfois insupportable mais bon à priori, certains diront qu'elle collait parfaitement à la musique du groupe. Ca m'a un peu saoûlé, j'en ai profité pour aller pisser.

Donner un concert alors que l'album Stalingrad venait tout juste de sortir puisque l'official release était le 6 avril, aurait pu, à priori, constituer un handicap manifeste, sachant que le public n'était pas très familier avec les nouveaux titres, mais bon, Accept, c'est du Accept, le headbanging et les "oh oh oh" suffiront à pallier ce manque. C'est donc justement sur deux titres du nouvel album que le groupe aux allures très martiales (station debout, regardant fixement le public) investit la modeste scène du Bataclan pour successivement interpréter Hellfire et Stalingrad. Pari risqué mais réussi. Cela étant, le quintet doit rapidement inclure un ou deux classiques, ce qui fut fait avec Restless And Wild et Living For Tonite suivis immanquablement d'un Breaker tonitruant sur lesquels Mark Tornillo, le chanteur, remplaçant d'Udo
n'éprouva aucune difficulté à les interpréter tant leurs timbres respectifs sont proches. dans le public, c'est l'hystérie, un spectateur (jeune de son état) brandit même un vinyl de Breaker. Pari osé car ne le lâchant pas durant tout le concert, je me demande comment dans quel état il le retrouvera à l'issue du show. Et les classiques continuent avec Son Of A Bitch, chanson en partie censurée à l'époque de sa sortie car sur l'album Breaker dont elle est issue, les lyrics n'apparaissaient pas.
Les clichés "acceptériens" n'en finissent pas de divertir le public, clichés qui reposent principalement sur des balancements en avant et en arrière avec les Flying V et qui d'après l'article publié récemment dans Rock Hard, auraient été mis en place par l'épouse de Wolf Hoffmann, Gaby. Pari gagnant puisqu'aujourd'hui encore, le groupe est connu pour ça.
Le set se poursuit sur un titre extrait de Blood Of The Nations (Bucket Full Of Hate), excellent album de 2010, qui a permis aux cinq compères de revenir au tout premier plan puis sur Monsterman de Russian Roulette, dernier album du groupe avec Udo, paru en 1986 et qui, à l'époque, je l'avoue, ne m'avait pas laissé un grand souvenir. La cohésion du groupe est telle que même sur les nouveaux morceaux, ce qui est le cas avec Shadow Soldiers, celle-ci ne semble faillir à aucun moment, le groupe se faisant véritablement plaisir. Sur scène, tout le monde a le sourire, ce qui peut s'avérer étonnant pour le premier concert d'une tournée. Mark Tornillo est dans le ton quoiqu'un peu statique, Stefan Schwarzmann le batteur cogne comme un damné, Hermann Frank, le second guitariste qui porte un bonnet à la Philou et Peter Baltes le bassiste envoient régulièrement des médiators dans le public (d'ailleurs, je finirai par en récupérer un), ce dernier qui, plus tard dans le show au moment d'exécuter son solo de basse, haranguera activement le public.
Version de Shadow Soldiers très fidèle à l'original qui débouche sur le solo de rigueur de Wolf Hoffmann certes efficace mais, somme toute, assez conventionnel.
On revient sur Restless And Wild et l'un de ses titres-phare à savoir Neon Nights, un des rares morceaux du groupe qui adopte un rythme syncopé puis qui s'achève sur un déluge de guitares.
Bulletproof de Blood Of Nations doit probablement rappeler de mauvais souvenirs à Hermann Frank puisque ce dernier avait trébuché sur scène lors d'un show donné à San Antonio le 6 mai 2011, le faisant tomber sur le dos.
On enchaine successivement sur Losers and Winners (Balls To The Wall) et Aiming High (Russian Roulette). Après un solo de basse de Baltes, le riff tant attendu de Princess Of The Dawn (morceau sur lequel j'ai véritablement kiffé lorsque je l'ai entendu pour la première fois en 1983) résonne dans le vieux Bataclan. A chaque fois que je l'entends, ça m'fout des frissons tant il est varié dans son approche, percutant et accrocheur. Le Phil, je puis vous l'assurer, était aux anges à ce moment-là. Pas de temps mort, Up To The Limit (Metal Heart) assomme le public suivi de No Shelter et c'est là que l'incident se produit. Les enceintes situées à gauche de la scène sont devenues muettes, réduisant de fait de moitié la puissance sonore du groupe. L'ingé-son est au taque et tente de trouver pendant dix bonnes minutes, l'origine du problème. Promptement, le groupe décide de s'arrêter, s'éclipse brièvement puis Tornillo revient pour s'excuser et rassure également le public. Les quatre compères, une fois le problème résolu, reviennent pour nous asséner un Pandemic atomique. A croire qu'à ce moment-là, ils aient eu envie de donner tout ce qu'ils avaient pour essayer de se faire pardonner pour un acte qu'ils auraient jugé irréparable.
Une petite musique familière en l'occurrence Heidi Heido dont on sait qu'elle fut le chant des soldats de la Wehrmacht (là, c'est nettement moins sympa), résonne pour annoncer un titre essentiel du groupe, à savoir Fast As A Shark (je suppose que la plupart d'entre vous, à la sortie de Restless And Wild, ont dû penser que leur vinyl était rayé, non ?).
Après un rappel écourté, et comme pour faire fi de ce qui s'était produit juste avant, le public redouble d'énergie sur Metal Heart notamment sur les "oh oh oh" évoqués ci-dessus. Le groupe en reste coi. Ce n'est pas fini car une fois Teutonic Terror passé, le riff légendaire de Balls To The Wall provoque l'hystérie dans le public. Normal, ce titre est considéré comme un classique. Ca chante, ça bouge de partout, les "oh oh oh" refont leur apparition, le groupe fait durer le plaisir puis comme il faut bien conclure à un moment donné, Baltes, Hoffmann et Frank nous font les poses "acceptiennes" de rigueur. "Gaby, tu peux être fier d'eux, même vieux, ils ont bien retenu la leçon."
Un concert vraiment magique de par la prestation donnée malgré les difficultés techniques provoquées par la coupure du son.
Je me dirige ensuite vers le merchandising toujours aussi onéreux (tee-shirts pas vraiment terribles) en compagnie de Lolo_Blasphème, Michel et Arnaud, les quitte momentanément car apparaissent Peter Baltes, Wolf Hoffmann puis Stefan Scharwzmann pour procéder aux autographes et aux photos de rigueur. Ils se révèlent être des gens charmants et disponibles.
La sécurité nous intimant l'ordre de sortir puisqu'à priori, une soirée dansante est organisée au Bataclan juste après, je retrouve mes trois compagnons avec lesquels nous rediscutons du concert.
Hermann Frank se trouve près du tour bus et se laisse convaincre pour signer quelques autographes lui aussi et se faire prendre en photo. Il prend congé et quelques minutes plus tard, surgit dans la nuit parisienne, Wolf Hoffmann à qui je serre la main et que je remercie pour l'excellent concert que le groupe vient de donner. Qu'ils reviennent très vite car vous pouvez être sûrs que j'en serai.



Hellfire
Stalingrad
Restless And Wild
Living For Tonite
Breaker
Son Of A Bitch
Bucket Full Of Hate
Monsterman
Shadow Soldiers
Guitar Solo Wolf Hoffmann
Neon Nights
Bulletproof
Losers And Winners
Aiming High
Princess Of The Dawn
Up To The Limit
No Shelter
Pandemic
Fast As A Shark
rappels :
Metal Heart
Teutonic Terror
Balls To The Wall

Revenir en haut Aller en bas
BlackQueen



Messages : 586
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Jeu 12 Avr - 21:03

T'es une vrai encyclopédie mec! Au fait, ce sont des concerts chers ou pas ceux que tu vas voir? ( Surtout ne le prend pas mal hein! )

En fait y a une boîte à Stras' qui s'appel le Molodoï ( un gros repère de drogués, faut dire que ça se situe à côté de l'autoroute et d'une cité ) en fait c'est une salle qui a été mise à disposition par la Mairie, pour organiser des concerts, du coup j'en ai vu pas mal quand j'y repense, mais c'est assez courts, chaque groupe joue à peu près 30min ( y en a pour tout les goûts ), et y en a surtout un que j'ai retenu ( bon faut dire que j'était bien défoncé ) c'est "The Fat Badgers" un groupe d'éléctro qui envoyait bien, avec de la guitare, du synthé et tout, je me suis bien pété les cervicales dessus mdrr!!
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Lun 25 Juin - 9:31

BLUE ÖYSTER CULT : Montereau, 9/6/12

Horaire inhabituel pour un passage au Festival Confluences de Montereau. En effet, après avoir subi Shy'm, apprécié Thiéfaine, adoré Océan, exécré et supporté Lou Reed qui nous resservira du Lulu sous acide, j'attendais désespérément le passage de Blue Öyster Cult programmé à 0h, groupe que je n'avais pas revu depuis leur passage au Breaking Sound Festival en août 1984.

Accompagné comme l'an passé de Ponpon qui fêtait donc son demi-siècle, je me renseigne sur le groupe qui est composé de seulement deux membres originaux à savoir Eric Bloom (qui a des faux airs à Zégut) et de Buck Dharma. La formation est aujourd'hui complétée de Jules Radino à la batterie, de Richie Castellano à la guitare et du bassiste Kasim Sulton de Meat Loaf, Utopia et Joan Jett & The Blackhearts.

C'est donc sur un The Red And The Black tonitruant que le groupe déboule sur l'immense scène du festival "le moins cher de France" suivi de Golden Age issu de Spectres. C'est là que survient un problème technique non négligeable puisque sur Burnin' For You, Eric Bloom ne s'entend plus et nous non plus, on ne l'entend plus quasiment sur deux couplets. Roadies au taquet et tout rentre dans l'ordre pour le dernier couplet à la suite duquel Buck Dharma prendra soin de faire durer son solo. Le Buck, il est en forme notamment sur Buck's Boogie où il délivre une version digne du double live mythique On Your Feet Or On Your Knees, Bucky étant épaulé efficacement par l'ami Castellano et l'extraordinaire Kasim Sulton. Sans être aucunement démonstratif, Buck envoûte son auditoire, lui souriant même parfois benoitement mais décoche des solis qui sont véritablement "Extraterrestrial Live".

Bloom s'arrête quelques minutes pour demander au public s'il préfère entendre Harvest Moon extrait de Heaven Forbid ou bien Shooting Shark de The Revolution By Night, album plus FM que j'avais trouvé décevant à sa sortie mis à part peut-être Take Me Away. C'est donc ce dernier qui est choisi, sympa mais pas transcendant, version que je trouve, certes un peu longue.
Est annoncé Cities On Flame (With Rock'n'Roll), morceau-phare du Cult qui, chacun le sait, possède quelques connotations sabbathiennes et qui donne l'opportunité à Bloomy de faire son gimmick (Rock'n'Rooooooooooll !!!!!!!!) que l'on entend notamment sur le troisième live, Extraterrestrial Live.

Les accords de Then Came The Last Days Of May résonnent dans la nuit monterelaise. Alors là, les amis, on atteint des sommets. Déjà que de surpasser que la version d'On Your Feet Or On Your Knees apparaissait difficile. Richie Castellano nous envoie un poignant solo qui dure mais qui dure presque une dizaine de minutes. Sous ses aspects de poupon, il se révèle un guitar hero de haute volée. Ses interventions sont à chaque fois précises et brillantes. Incontestablement, le highlight du festival !!!!!

On ne s'ennuie à aucun moment, même pendant le superbe solo de basse de Kasim Sulton qui éblouit de toute sa classe le public admiratif et qui, de fait, se veut être un prélude de toute beauté à l'un des standards du groupe, j'ai nommé Godzilla. Version très convaincante déviant vers un solo de batterie qui l'est beaucoup moins. On enchaine le final sur (Don't Fear) The Reaper qui, paraît-il, est l'un des morceaux préférés de l'écrivain de romans policiers Harlan Coben.
Juste une p'tite pause et le groupe vient conclure sur un Hot Rails To Hell particulièrement réussi.

Il y avait beaucoup de monde ce samedi pour assister à la prestation de BÖC que la plupart, dans les travées, se demandaient dans quel registre ils pouvaient évoluer.

Ponpon et moi tenterons par la suite d'intercepter le groupe sans grand succès puisque celui-ci s'éclipsera bien vite dans la nuit monterelaise. Malgré cette dernière déception, j'ai quand même eu le sentiment d'avoir assisté à un excellent concert et je puis vous assurer qu'il me tarde de les revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Lun 25 Juin - 9:32

BETH HART : Paris, Cigale, 20/6/12

Il est indéniable qu'aujourd'hui, la cote de Beth Hart est au plus haut depuis sa collaboration fructueuse avec le talentueux Joe Bonamassa sur l'album Don't Explain. Et puis surtout, elle aime la France car elle vient d'y effectuer déjà la bagatelle de 3 passages en un an (Virgin Megastore et New Morning en mars ainsi que la Cigale). Elle est également attendue lors d'un festival qui se tiendra prochainement en Haute-Savoie en compagnie notamment de ZZ TOP.

Koritni groupe australien hyper talentueux, qui déjà a assuré la première partie de Mötley Crüe, il y a deux jours, est de nouveau sollicité pour un set acoustique, set acoustique, qui au contraire d'être ennuyeux, va se révéler être à la fois percutant, énergique et enthousiasmant pour ceux et celles qui se demandaient qui ils pouvaient être. On notera une excellente cover de Jimmy Barnes intitulée Last Train. Pas étonnant de rendre hommage à un chanteur qui, au travers d'un groupe comme Cold Chisel, un des fers de lance du rock australien à la fin des 70's. Et puis, Lex Koritni et Jimmy Barnes ont un timbre très proche ce qui facilite les choses. Bref, un set ma foi fort agréable et bluesy à souhait. C'est d'ailleurs durant cette première partie que je rencontre Mathieu du FCH avec qui j'échange quelques mots au sujet de certains concerts qu'il a effectués et de certaines sorties qu'il s'est procuré. Merry Prankster ou Philou du forum 60-70 vient également me saluer.

Les lumières s'éteignent de nouveau. Le Beth Hart Band apparaît au grand complet avec parmi eux un très jeune guitariste répondant au nom de Josh Gooch qui, à mon avis, tourne autour des 18 printemps. Le set débute sur Sinner's Prayer de Don't Explain sur un son puissant et clair tout comme la voix de Beth vêtue d'une longue robe bleue. quelque peu démodée soit dit en passant. D'ailleurs, le contraste entre cette robe bleue et ses tatouages s'avère être pour le moins cocasse.
On poursuit avec Your Heart Is As Black As Night de Melody Joy Gardot, interprété ici avec émotion. Que ce titre est BEAU et gorgé de feeling. La voix de la Beth vous envoûte et vous transporte tout particulièrement sur ce titre mais aussi sur tous les titres extraits de ses albums solos. Leave The Light On, Immortal, Delicious Surprise, entrecoupés du répertoire issu de Don't Explain comme cette cover de Tom Waits, Chocolate Jesus. Cet album sera quasiment joué dans son intégralité, sauf me semble t-il, Ain't No Way.
Les musiciens du groupe notamment Tom Lilly à la basse et Todd Wolf font preuve d'une excellente cohésion et là, je vais le dire pour Blacky, le batteur MARTELE ses futs comme un damné. C'est même plus que "marteler", c'est littéralement "cogner".
Pendant le set, Beth est très "nature" n'hésitant pas à aller faire la bise à un spectateur du premier rang et à faire passer son roadie, manager et imprésario de mari (Scott Guetzkow) pour un rustre qui, selon elle, a des pieds particulièrement mal odorants.
La Cigale est sous le charme devant cette artiste qui, depuis des années, fait évoluer sa carrière et ce, grâce à un travail de fourmi.

Le set s'achève sur un L.A Song particulièrement émouvant, L.A, ville qui l'a vue grandir et qui fut également le théâtre de ses premiers égarements (alcool et substances illicites). Elle y vit de nouveau après s'en être éloignée pendant quelques temps.

La belle repassera à Paris en mars 2013 pour un concert exceptionnel à l'Olympia. Je vous conseille vivement d'y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mar 10 Juil - 16:03

GOV'T MULE : Paris, Trianon, 9/7/12

Cette review va être d'autant difficile à rédiger que la set-list prévue n'a pas été du tout respectée. Mais bon, on va quand même s'en tirer. En deux ans, Gov't Mule s'est produit deux fois dans la capitale et Warren Haynes aime tout particulièrement la France. En 2011, en solo, il a joué au Festival de Cahors et à l'Olympia pour deux concerts de haute tenue.

Avec Gov't Mule, nous avons en première partie un jeune prodige à l'allure d'un Alex Lifeson de Rush en beaucoup plus jeune qui, depuis quelques temps, se fait considérablement remarquer en publiant d'excellents albums. Il se nomme Kenny Wayne Shepherd et vient de sortir un dernier essai intitulé How I Go pour le moins très convaincant. Pour ma part, en ayant fait l'acquisition récemment, je le trouve très réussi, à tel point que j'ai complété ma modeste collection en me procurant le Live In Chicago qui est tout simplement apocalytique. Le p'tit jeunot est sacrément accompagné : en effet, à la basse, Tony Franklin qui a fait partie de The Firm et de Blue Murder et à la batterie, Chris Layton qui a joué dans le Double Trouble de Stevie Ray Vaughan (paix à son âme) et un talentueux chanteur répondant au nom de Noah Hunt. Ce dernier a rejoint le blond guitariste dès 1997. Voix très claire et très puissante, Hunt s'illustre également en reprenant quelques gimmicks dont seul Paul Rodgers a le secret. Entamant le set avec un Never Lookin' Back de fort belle facture, le groupe passe son répertoire en revue, enfin dans la mesure des 45 bonnes minutes qui lui sont accordées. Kenny Wayne Shepherd impressionne son monde en délivrant des soli totalement célestes tandis que Tony Franklin participe activement aux parties chantées. Layton, de son côté, ne martèle pas ses futs mais bien au contraire, joue en toute finesse. Ca joue véritablement très bien et l'on se demande après coup que Gov't Mule devra sortir un show monstrueux pour ne pas se faire voler la vedette.

Je prends ensuite, le temps d'aller faire une petite pause aux gogues qui, et cela est d'autant plaisant, sont aérées, l'expression "Il y a du vent dans les gogues" prenant tout son sens.

Quelques quinze minutes plus tard, le présentateur sans doute attitré du Trianon monte sur scène et vient présenter quelqu'un qui se dit "fan de la première heure de Gov't Mule", à savoir Philippe Manoeuvre. Tout le monde se demande ce qu'il fout là. La réaction du public est sans appel. Bronca massive !!!!!!!!!!. Manoeuvre ne sait plus où se mettre, balbutie quelques mots puis s'éclipse devant tant d'hostilité.

Difficile ensuite pour Gov't Mule de faire son entrée dans une telle ambiance. La tension se dissipe rapidement quand le groupe entame son set. D'entrée de jeu, même si pour ma part, je trouve le son un peu fort comparé à celui de Kenny Wayne Shepherd, Warren Haynes et ses compères se mettent le public dans la poche. C'est parti pour 2h30 de concert intense où l'on notera des versions sublimes entre autres de Time To Confess et Mule . Warren Haynes étire les soli à souhait, amenant le reste du groupe dans des jams brillantes notamment le bassiste Jorgen Carlsson qui s'illustrera de fort belle façon tout au long du concert.
Vient ensuite après 1h45 d'intense concert le moment que tout le monde attendait voire même espérait (info qu'avait glissée subrepticement Warren au cours du concert), à savoir une jam avec Kenny Wayne Shepherd. Ca démarre sur That's What Love Make You Do pour une version de feu, les deux guitaristes se renvoyant à tour de bras des soli venant de nulle part. Et cela continue avec en prime des musiciens qui s'interchangent. Ainsi, nous assistons à un final décapant avec un Chris Layton qui remplace Matt Abts sur un Blind Man In The Dark de toute beauté avec encore au programme de superbes joutes guitaristiques entre Shepherd et Haynes. Un dernier titre viendra clôturer cette belle soirée !!!!!! Messieurs, vous revenez quand vous voulez. !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mar 10 Juil - 16:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kenny Wayne Shepherd
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   Mar 10 Juil - 18:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les concerts auxquels vous avez assistés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les concerts auxquels vous avez assistés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est le premier album d'Iron Maiden que vous avez écouté
» Les chansons que vous avez honte d'aimer...
» Les derniers films que vous avez vu.
» Si vous avez besoin de mes services
» Vous avez quoi en fond d'écran ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Queenland - Le forum :: Tout ce qui est hors sujet :: Loisirs :: Musique-
Sauter vers: