AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Votre engagement politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Matmog

avatar

Messages : 1309
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 17
Localisation : Amiens (80)

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Ven 6 Nov - 22:45

Est-ce que vous aussi vous êtes allé à un speed-meeting avec les candidats aux régionales Nord Pas de Calais Picardie ? Est-ce que vous aussi vous avez été surpris par la nullité de certains candidats et l'absence très remarquée du FN ?
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Ven 6 Nov - 23:39

Je ne vais plus à ce genre de meetings depuis que j'ai arrêté mon engagement politique (pour cause de saturation). Mais je remarque toujours l'absence du FN, souvent volontairement exclu par les autres partis/assos...

Est-ce que vous aussi, vous trouvez que la démocratie en France n'est plus qu'un mot vide de sens ? Idem pour la liberté d'opinion, d'ailleurs... C'est ce genre de conneries qui m'a franchement écœuré de la vie politique. Parce que j'étais sacrément engagé il y a encore 1 an 1/2 - 2 ans de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Matmog

avatar

Messages : 1309
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 17
Localisation : Amiens (80)

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Ven 6 Nov - 23:52

Je suis bénévole dans l'association (Jeun'exprime) qui a organisé cette manifestation, nous avons contacté tous les partis : FN, LR/UDI/MODEM, DLF, Nous Citoyens (une vaste arnaque, ce n'est pas de la politique), PS, EELV, PC/FG. La "droite" a répondu présente avec des têtes de listes départementales, DLF idem, Nous Citoyens idem, PS idem, l'extrême-gauche est venue avec des têtes de listes régionales. Or, le FHAi...N a été convié, à de nombreuses reprises, mais aucunes réponses, c'est donc ça la démocratie selon l'extrême droite ?
Sans rentrer dans le débat politique - qui n'a pas sa place sur QL - je trouve qu'un parti qui fait 40% d'intentions de vote (sur 20% de votants, une nouvelle fois : démocratie ?) doit assister à ce genre de manifestations pour échanger sur des sujets cruciaux : l'éducation, l'emploi et la culture.
Franchement, le débat de ce soir était riche, et mérite d'être plus largement diffusé, mais quand la future majorité ne se présente pas là, c'est juste dégoutant et on se pose des questions sur la légitimité dudit parti...
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Sam 7 Nov - 0:00

Ah, cette fois c'est eux qui ne sont pas venus ? Dans ce cas, je retire. Ils chient dans la colle pour un parti qui gagne en popularité. Par contre, je sais qu'ils ont déjà été "exclus" de certains débats, surtout au niveau local. Ou quand ils y étaient, ils étaient seuls contre tous. D'un point de vue strictement objectif, n'étant d'aucun parti ni d'aucune mouvance majeure (droite/gauche/ext. de l'un ou l'autre/centre etc.), je trouve qu'ils ont leur place au milieu des autres. C'est à dire :

Est-ce que vous aussi, vous trouvez que les politiciens actuels ne prennent que trop de temps à se bagarrer entre eux puis se victimiser, quelle que soit la mouvance à laquelle ils appartiennent ?

(Certes le débat politique n'a rien à faire ici en particulier, mais y mettre un sujet dans la zone débat pourrait être sympa. Si l'engagement dans la vie politique de ma ville ne me manque pas, le (vrai) débat si.)
Revenir en haut Aller en bas
Matmog

avatar

Messages : 1309
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 17
Localisation : Amiens (80)

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Sam 7 Nov - 0:11

Je profite de la discussion pour parler de soirée :

Autour du 6 grandes tables (représentant chacun un thème : Formation & Apprentissage ; Mobilité ; Economie, etc.), un journaliste, un "Maître du temps" et 5 citoyens issus d'horizon divers (Fonctionnaires - beaucoup, lycéens, retraités, jeunes actifs, etc.) qui posaient des questions au candidat. Au bout de 12 minutes, le candidat partait sur une table différente, et les même questions étaient posées à une autre entité politique.
Résultat des comptes : beaucoup de paroles, une tendance très définie (hypocrite et inadaptée parfois), peu de débat (car peu de temps) mais permettait à chaque candidat de sortir de la campagne classique, de sortir des meetings calibrés pour arriver sur de l'imprévu, du rapide, de l'imprévu. Enrichissant mais qui laisse sur sa soif de débat...

Personnellement, et à mon niveau, je me sens plus dans une mouvance proche du milieu associatif et militant que dans de la politique pure. Je n'ai pas la force et les moyens d'inverser la courbe du chômage mais je peux faire entendre ma voix contre les discriminations, les formes de racismes, etc. que peuvent incarner différents acteurs.

La politique est un monde vaste, peu de gens s'y aventurent, mais malheureusement les gens qu'ils le font sont des militants qui n'ont pas le bagage de s'y engager. Un ex-étudiant de 24 ans qui est tête de liste des Nous Citoyens (droite traditionaliste + programme économique du PC, étrange) et ne connait pas les rôles de la Région, c'est inquiétant. Je crois en le militantisme, mais pas à la politique, enfin pas pour les citoyens...
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Sam 7 Nov - 0:14

Continuons en MP, pour ne pas polluer avec notre hors sujet ^^

Ou faisons un sujet dédié ! (Et dans ce cas, il faudrait un Admin pour transférer les derniers messages dedans !)
Revenir en haut Aller en bas
Matmog

avatar

Messages : 1309
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 17
Localisation : Amiens (80)

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Sam 7 Nov - 0:19

Oui quand Simbaud sera réveillé
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Votre engagement politique   Sam 7 Nov - 0:35

Voilà ! En attendant, j'ai envoyé un long MP, on fera le sujet quand Simbaud sera là Razz (Quoi qu'il me semble que Clarouille aussi peut gérer ça !)
Revenir en haut Aller en bas
simbaud
Administrateur de Queenland
avatar

Messages : 2802
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 22
Localisation : Queenland (rires)

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Sam 7 Nov - 16:25

Voilà faites vous plaise ! Wink

Moi la politique c'est vraiment pas mon truc par contre Laughing

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Sam 7 Nov - 17:38

ça, c'est où on aime, ou on déteste ! Laughing

En tout cas, merci pour le sujet, ça nous évitera de trop faire de hors-sujets !
Revenir en haut Aller en bas
simbaud
Administrateur de Queenland
avatar

Messages : 2802
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 22
Localisation : Queenland (rires)

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Sam 7 Nov - 18:32

Oui je suis d'accord

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
larry-lurex



Messages : 637
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Dim 8 Nov - 16:58

Personnellement, je trouve les élections politiques pas du tout démocratiques.

Je suis favorable au tirage au sort.
Revenir en haut Aller en bas
Matmog

avatar

Messages : 1309
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 17
Localisation : Amiens (80)

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Dim 8 Nov - 18:38

Je suis favorable au système belge (sujet déjà débattu sur QL) : rendre obligatoires les élections. L'enjeu est trop grand pour laisser 80% dépolitisés, bas du Front (), ou contestataires lors de scrutins. Si il y décadence aujourd'hui c'est car seules deux franges votent : les gens plutôt "intelligents" et les militants.
Je parle plus spécifiquement des scrutins locaux, mais cela s'applique aux scrutins nationaux - moins touchés par l'absentéisme.
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Dim 8 Nov - 21:48

Et moi après un expérience au cœur des élections municipales puis, à moindre engagement, européennes, je deviens de plus en plus anti-république et pour un changement de régime.

La politique actuelle n'est plus rien d'autre qu'une gigantesque farce où tous se battent pour le pouvoir, s'entre-déchirant mutuellement et s'accusant tous de tous les maux à tour de rôle. Tous sans exception, y compris ceux chez qui j'ai milité. Et même si dans le lot, on y trouve d’honnêtes gens qui ne veulent que défendre leurs idées. Mais les "élites" ne sont qu'une bande d'assoiffés de pouvoir.

Démocratie ? Ce mot est une blague, lui aussi. On en vient à une ère où si un mot dérange, on le supprime, quitte à être en déni même avec la réalité biologique (voir l'affaire du mot "race", pour moi l'une des plus grandes escroqueries politico-intellectuelle de ces dernières années). Les politiciens ont tendance à faire du spectacle sur des sujets qui ne devraient pas forcément les concerner directement ou qui ne sont que des choses mineures. Parfaites diversions pour planquer leurs diverses conneries.

Le vote ? Ah ! C'est l'une des plus adroites manipulations qui soit. D'un côté, on nous balance du choc, en grande quantité. On veut nous émouvoir, nous révolter, nous attendrir... Mais jamais nous faire réfléchir. Et de l'autre, on met en scène 3 gros partis + quelques petits gugusses à côté pour faire "genre". Un de ces partis va "surfer" sur le choc qu'on balance à tour de bras, les autres, tous réunis et subitement sans clivage, avec le gros soutien des médias (qui balancent eux même le "choc") luttera pour faire taire ce parti. Vous vous demanderez qui les médias soutiennent du coup. Hé bah, personne. Ils ont leurs intérêt propres là dedans : ça les fait vivre. C'est devenu la 1ère force politique en France. C'est pas pour rien que chaque parti les accuse de soutenir les autres. Ou que chaque parti lance des trucs du genre "FNPS" "UMPS" (maintenant "L'RPS", jeu de mot qui, je l'avoue, m'a bien fait rire) ou "UMPFN/LRFN").

Chacun se refile la patate chaude (le FN) et la patate chaude, elle, en profite. Et elle aurait tort de ne pas le faire, il faut le dire. En ce moment, ça marche plutôt bien pour eux. Et il y a un point en leur faveur : ils n'ont jamais détenu le pouvoir, ils sont donc en ceci plus légitime que les deux autres gros "blocs" qui proposent toujours des solutions qu'au moment des élections mais jamais quand ils sont élus. Est-ce que le FN tiendra ses paroles ? Je suis mitigé. Leurs mairies semblent faire du bon boulot (du moins Hénin Beaumont, malgré la voix du Nord qui s'obstine souvent à chercher la petite bête. Je suis moins au courant pour les autres, sauf Ménard qui semble souvent descendu, mais pas toujours à tort j'ai l'impression...), mais il ne faut pas mélanger local et national. Il faut dire qu'en 5 ans, ils n'auront le temps de rien faire de majeur et ils oublient de préciser qu'ils ne seront pas en mesure de tenir certaines promesses. Puis je doute fort qu'ils soient réélus, quel que soit leur bilan.

On en revient donc au fait que pour moi, la république, c'est un système qui est obsolète et doit impérativement disparaître au profit de qqch qui fait passer la France avant toute idéologie politique. Je veux dire par là qu'il faut un dirigeant qui ait les burnes de dire merde à la bien-pensance quand il le faut, et quitte à "choquer", savoir prendre des décisions qui sont + bénéfiques à la France dans son ensemble qu'à une minorité. MAIS, il ne faudrait pas que le leader ait tous les pouvoirs, c'est la meilleure façon de partir en désastre absolu.

Je pensais à une Monarchie constitutionnelle. Mais avec un roi fort, ayant un vrai pouvoir, étant au delà de tout parti (qui lui seront formellement interdits !) et une assemblée élue au suffrage direct par le peuple, ayant aussi un pouvoir réel et se chargeant des choses plus courantes. Ceci dit, je suis pour le véto du roi (ou de la reine, je m'en fous, je demande juste qqn de compétent !) en cas de force majeure. Et bien évidemment, le pouvoir à l'assemblée de destituer le roi s'il lui prend l'envie de péter un boulon et de couler la France. Mais ce pouvoir ne peut être utilisé qu'en cas de réelle faute (et pas juste par idéologie anti-royaliste par ex.) et seulement sous la forme d'un référendum (auquel chaque député ajoutera son vote comme tout citoyen, à titre personnel) dont le résultat sera obligatoirement respecté par l'assemblée ET le roi.
Ça peut sembler un peu naïf mais n'oublions pas que c'est sous la monarchie que la France a été la plus grande. Et la monarchie n'a pas toujours été absolue, ce n'est venu qu'avec Louis XIV en grande partie.

Notre système actuel, la Ve république a été taillée sur mesure pour un Grand Homme pour ce Grand Homme : Charles de Gaulle. Lui faisait passer la France avant le reste et était répugné par cette guéguerre de partis politiques qu'était la IVe. Il serait outré de voir que sa création est devenu la même chose depuis quelques décennies. Il est grand temps de passer à autre chose, sans aucun des partis actuels, sans même aucun des politiciens "majeurs" actuels. Ceux là, on les balance aux oubliettes et on ne garde que les idéaux bruts, car le débat fait avancer les choses. S'il faut reconstruire des partis, c'est uniquement à but de rassemblement idéologique, pour représenter divers courants d'idées. Mais tout candidat à une élection devra automatiquement renoncer à son étiquette s'il est élu maire, député ou autre. Son devoir sera de parler au nom de ceux qui l'ont élu pour les représenter, pas d'un parti politique. Car c'est ce qu'est devenue la France...

Je conclue avec une question simple mais pourtant ô combien compliquée : Le souci, c'est, qui pourrait être à la tête de la France dans ces conditions ? (Sachant que le Roi, c'est à vie et avec SES successeurs.). La réponse est tout aussi simple mais effrayante : absolument personne.

Pour ce qui est du tirage au sort, c'est une énorme blague. On se retrouverait certes avec nettement moins d'assoiffés de pouvoir mais avec 90% d'incompétents absolus. Un peu comme maintenant quoi, mais sans la soif de pouvoir ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
rococo de Venise



Messages : 128
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Lun 9 Nov - 10:56

Je ne reconnais qu'un monarque : Freddie Mercury, et soyons précis, il s'agit d'une Reine - ce qui se fait de mieux.
Quant aux autres prétendants à un quelconque trône à la tête de la France, du côté d'ADS, CASTORAMA & Co on a le matos de disponible pour faire tomber des têtes.
Vive le peuple, et merde aux rois !
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Lun 9 Nov - 11:45

Argument "constructif" si j'ose dire lol!

En attendant, le "peuple" a de grands besoins en lubrifiants. Merde à la république ^^
Revenir en haut Aller en bas
rococo de Venise



Messages : 128
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Lun 9 Nov - 12:30

En attendant, le peuple - dont je suis définitivement - ne se laissera jamais "lubrifier" par les quelconques sujets d'un petit roi qui se voudrait être en devenir...
(à part si FM est de retour, évidemment là, je veux bien lubrifier tout ce que sa Majesté désire. Yeah !)
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Lun 9 Nov - 19:12

Donc si c'est un président pétant plus haut que son cul, secondé par un 1er ministre fou à lier et apprenti dictateur, le tout chapeauté par quelques inconnus non-élus dirigeant toute l'UE, là, la sodomie peut passer ?

Bah, comme on dit, chacun fait bien ce qu'il veut de ses miches après tout !
Revenir en haut Aller en bas
larry-lurex



Messages : 637
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Lun 9 Nov - 19:27

Matmog > rendre le vote obligatoire n'a de sens que si tu prends en compte le vote blanc.

CœurdeMercury, je te rejoins sur plein de points, sauf que je pense que le tirage au sort est l'une des moins pires solutions. La monarchie a de bons côtés à condition d'avoir quelqu'un de méritant. Napoléon Bonaparte est parvenu au pouvoir par le mérite, ça tranchait avec Louis XVI.

Les jurés des cours d'assise sont tirés au sort, les premières assemblées de la Grèce antique l'étaient aussi, l'assemblée islandaise actuelle aussi.

Regardez bien, ce n'est pas idiot du tout : si l'on tire au sort, on a proportionnellement autant de chance d'avoir une assemblée représentative. S'il y a 50% de femmes en France, t'auras 50% d'élues femmes, s'il y a 25% de jeunes, t'auras en moyenne 25% de jeunes représentés, s'il y a 30% de pauvres, ils seront représentés. Bref, ça me parait beaucoup plus démocratique qu'une élection.

Parce que je suis prêt à parier que notre futur président, ça sera plutôt un homme, plutôt âgé (minimum cinquantaine), plutôt riche (du moins pas un ouvrier), plutôt blanc, plutôt catholique, plutôt hétérosexuel, plutôt sortant d'une grande école d'administration etc... alors que si on le tire au sort, il y aurait une chance qu'il soit jeune, pauvre, homosexuel, etc etc
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Lun 9 Nov - 19:57

Certes, je reconnais que pour le tirage au sort pourrait avoir ses bons côtés, mais à condition de faire ça pour une assemblée. Pour le pouvoir, c'est beaucoup trop casse-figure.

Pour ce qui est de ceux qui sortent de l'ENA (entre autre), on en a trop, je suis d'accord. Ceux qui sortent de là finissent toujours par faire de la politique pour la politique, rien d'autre.

Pour ce qui est du reste, j'en ai franchement rien à cirer d'une quelconque diversité. L'idée même de vouloir mettre + de femmes à certains postes parce que ce sont des femmes (marche pour les homos, les noirs, les arabes, etc etc.), c'est la forme la plus hypocrite du sexisme. On oublie le mérite, on oublie la capacité, on réduit tout ça au sexe/à la race/à l'orientation sexuelle/la religion/autre. Mais on fait croire que cette fois, c'est positif. Belle connerie ! Peu m'importe tout ça, tout ce qui m'importe, c'est d'avoir une personne compétente au pouvoir, qqn qui fait aussi passer la France avant le reste. Vouloir des "quotas" de telles ou telles communautés ne fait que jouer sur les différences, ça créé des frictions, et du coup, on en arrive à une situation comme celle qui a maintenant : Un rien offense tout le monde, on supprime les mots qui dérangent et on en vient à dire tout et son contraire. Il faut penser "correctement". Si vous n'avez jamais lu 1984 d'Orwell, je vous le conseille, car il est très enrichissant sur la compréhension d'une telle société.

Je te rejoins sur le vote blanc. Il faut impérativement le prendre en compte, et s'il est majoritaire, refaire l'élection avec d'autres candidats ! Tant qu'il n'est pas compté, les élections ne sont qu'une grande farce. Je te rejoins aussi sur le fait qu'il faut quelqu'un de méritant si la France renoue avec la monarchie. Monarchie qui n'est pas incompatible avec l'idée de peuple, contrairement à ce que semble penser Rococo. N'oublions jamais que la république est née dans la Terreur, le sang, les massacres... Et que la seule fois où la France a trouvé un grand prestige sous la république, c'est à la naissance de la Ve, sous Charles de Gaulle. Si on avait un homme (ou une femme !) à sa mesure, la république tiendrait. Sauf que là, on n’enchaîne qu'avec ceux qui prostituent la France à l'UE et brade son patrimoine au Qatar ou encore à la Chine. Le peuple dans tout ça ? Une vache à lait, un troupeau de veaux. Rien d'autre.

Il est temps d'unir les français, de chier sur les revendications minoritaires et de rendre à la France toute sa grandeur.

Rendez nous Charles de Gaulle ou donnez nous un dirigeant droit et intègre !


Revenir en haut Aller en bas
Matmog

avatar

Messages : 1309
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 17
Localisation : Amiens (80)

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Lun 9 Nov - 20:19

Je te rejoins à 1000% sur les postes pourvus pour les fans.

> Larry-Lurrex, je parle de vote : le vote blanc est compris. Le pouvoir démocratique d'un vote blanc est bien plus grand qu'un pleupleu qui ne vote plus car Tata Germaine vient à la maison...

Néanmoins, je reviens sur cette idée de Monarchie Constitutionnelle. Pour moi ce n'est pas une solution. Car mettre UNE personne à la tête d'un État c'est un danger. Juste un danger. Celui d'avoir UNE potentielle personne qui peut décider de s'emparer de plus de pouvoirs que la Constitution en lui en donne...
La Monarchie, comme tout régime basé sur UNE tête, serait une belle erreur. L'assemblée citoyenne, ça c'est une vraie bonne idée. Ça me rappelle les Etats Généraux de 1788/9, qui ont amenés le Royaume à la Révolution, puis à l'Assemblée Constituante (80 bonhommes qui dirigeaient le pays > oligarchie démocratique ?), la Ière République puis la Terreur. Bref, une solution si il n'y a pas de Révolution...

De Gaulle, je suis assez sceptique vis-à-vis de ce personnage. Il crée la Vème, tout en précisant : "donnez-moi les pleins pouvoirs, pendant que je règle les problèmes", on connait les ennuis que cela a pu apporter. Sur le plan politique, le Gaullisme n'est pas une grande réussite non plus...
La volonté, héritée de la 2nde Guerre, d'un Etat uni à servi à CDG mais n'est plus tellement d'actualité de nos jours.

Pour moi la solution est en effet c'est Assemblée Nationale, qui incarnerai le seul et vrai État, sans personne au-dessus (des airs de dictatures) - en n'oubliant pas les Institutions dans le lots + un contrôle constitutionnel comme il peut exister aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
CoeurdeMercury

avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Mar 10 Nov - 0:48

N'oublie pas qu'un Roi ne travaille jamais seul et à ses propres ministres. Et je préfère amplement avoir l'Etat représenté par une personne forte et autoritaire que N couillons qui finiront invariablement par se bouffer la gueule sur des questions purement politiciennes et au delà de tout intérêt pour le pays. C'est ce qui est arrivé à chaque fois, et c'est ce qui à plus ou moins à chaque fois provoqué un changement de régime. Sauf quand une bande d'assoiffés de sang ont décidé de massacrer gens et rois. Sans parler du patrimoine saccagé.

Et dans mon idée, le roi n'a pas tous les pouvoirs. L'assemblée et lui se les partage. Le roi à droit d'outrepasser l'assemblée si elle se perd dans des questions sans queue ni tête, un peu comme les pseudo-débâts actuels. L'assemblée débloque un référendum si le roi veut la jouer Louis XIV ! Un air de dictature, tu dis ? Le peuple sera consulté pour les tâches importantes et éliront leurs représentants à l'assemblée. Représentants qui devront obligatoirement s'éloigner de tout parti politique et ne représenter que ceux qu'ils représentent. J'y ajoute juste un exécutif fort, au delà de tout ça, pour éviter que ton assemblée seule finisse comme la IVe république : un tas d'abrutis incapables de se mettre d'accord sur la moindre chose et enlisant la France dans des guéguerres d'idées sans intérêt. C'est ce qu'à voulu éliminer de Gaulle en fondant sa Ve.

N'oublions pas qu'il reste un homme parmi d'autres, qu'il a forcément eu des ratés. Mais à côté, il a quand même fait beaucoup de choses pour le pays, bien plus que de ratés. On ne peut pas dire ça de beaucoup de présidents après lui et certainement pas de ceux depuis minimum Mitterrand.

Vous vous direz, pourquoi un roi plutôt qu'un président, si c'est pour au final rester sur un pouvoir exécutif fort + une assemblée ? Parce qu'un Roi, il est là à vie (sauf s'il décide de déconner, certes), et peut travailler les projets de A à Z. Un président n'est là que pour 5 (7 avant ça) ans, et le suivant s'amuse systématiquement à tout défaire pour tout refaire à son image. On se retrouve donc avec des couches de saloperies superposées au point que tout est extrêmement compliqué, et au point où du coup, ça les arrange, car ils peuvent continuer allègrement.

Pour la durée de l'assemblée, il faudrait quelque chose de long aussi, pour qu'ils puissent avancer sans ruptures incessantes. Mais pas à vie pour eux. Mais j'ai pas d'idée précise pour leur durée.

Puis passer à la monarchie pourra justement virer constitution, lois, etc. pour tout remettre à neuf. Garder ce qu'il faut garder, éliminer tout le superflu, changer ce qu'il faut changer. Et ça vaut aussi pour la question de l'UE.

Sinon, détrompe toi, l'unité nationale est plus que jamais nécessaire en ces temps où la division communautariste règne et au moment où la France se transforme de + en + en un Etat parmi d'autres dans ce qui, à terme, risque de devenir les "Etats Unis d'Europe".

Revenir en haut Aller en bas
Bohemian lili

avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Ven 5 Fév - 16:17

Quewa ai-je lu des avis monarchistes ? Very Happy

J'arrive 20 ans après, mais je faisais chier comme un rat mort !

Je pense que notre régime est le plus complet qu'on est eu, oui il n'est pas parfait parce qu'il n'a pas su évoluer avec notre société, nos institutions ...ect.. Enfin je pense surtout que si ça change pas c'est à cause d'institutions vieillissantes mais surtout d'hommes politiques vieillissant eux aussi, ne voulant pas lâcher l'affaire, et bloquant toute cette modernité dont notre république aurait bien besoin ...
La Ve est aussi très largement faite par et pour De Gaulle, c'était la condition même de son retour à la tête de l'Etat, et quelque soit notre idéal politique, on ne peut nier que De Gaulle était un président fort, vieux jeu qui ne s'est pas adapté à sa société, mais fort, et forcément nos derniers présidents ont franchement plus trop l'aura d'un président "fort", faudrait un minimum de légitimité pour ça ... Et puis le contexte à plutôt changé aussi ...

Je pense que la monarchie est un danger pour notre Etat, déjà tout est prévu de notre constitution à nos institutions pour que ce régime ne revienne jamais, ensuite la base de la séparation des pouvoirs, c'est différents organes, autonomes (bon plus ou moins aujd) qui se contrôlent les uns les autres... UNE personne à la tête d'un état c'est pas le bon deal de mon point de vu, parce que ce serait un retour à l'arbitraire pur et dur ... De même que la monarchie constitutionnelle n'a franchement rien de très effectif, dans le sens où regardez en Angleterre, la Reine n'a que des pouvoirs symboliques, et ne peut utiliser librement ses pouvoirs, tout est contrôlé et organisé par le premier ministre, c'est de l'apparat pur et dur, alors même si la famille royale m'est sympathique, bah je trouve que c'est un peu du flan ...

Quand a une assemblée à la tête de l'Etat je suis pas pour non plus, du tout , la IIIe et la IVe étaient sur ce modèle là, un président du conseil qui sert à rien, une assemblée toute puissante, et ça a été le bordel absolu pendant des années, incapable d'assurer une stabilité politique et une continuité, regardez la gueule de notre assemblée aujourd'hui c'est des vieillards, désintéressés du peuple, bien trop payés, qui viennent faire la sieste ou battre leur record à candy crush alors je vois mal ces gens là nous diriger ...

Non franchement la Vé mérité d'être modernisée, Flambidou l'a précisé au congrès à Versailles, en plein de points elle n'est plus adaptée, mais elle est celle qui a apporté le plus de stabilité malgré tout à notre Etat ...
Revenir en haut Aller en bas
Matmog

avatar

Messages : 1309
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 17
Localisation : Amiens (80)

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Ven 5 Fév - 21:36

Une assemblée unique avec un nombre proportionnel au nombre de citoyens de "députés". Dans cette assemblée on y constitue des groupes où l'équilibre politique est instaurée, chaque groupe représente un "ministère" et élit un chef/porte-parole/coordinateur. Les décisions sont prises au sein du groupe puis soumise au vote en pleiniere. Évidemment, on élit un Président d'Assemblee avec des pouvoirs comparables à ceux d'aujourd'hui.

Plus de citoyenneté, d'implication et de pluralisme.

Je pense néanmoins travail doit pas se faire constitutionnellement et institutionnellement, il doit se faire aussi dans les mœurs de la population française et ses mœurs doivent évoluer pour donner plus d'importance aux mandats locaux, plus de régularité, plus d'honnête et peut-être moins de confiance en les représentants politiques et plus de confiance et de soutien dans les politiques alternatives (contre-pouvoirs, syndicats, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
Bohemian lili

avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Votre engagement politique   Ven 5 Fév - 21:47

Un modèle style Suisse super participatif pour les citoyens en gros ?? Pourquoi pas, ça marche plutôt bien là bas !
Mais je sais pas si on serait près à ce modèle ici ..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre engagement politique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre engagement politique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» John Coltrane/Archie Shepp : New Thing at Newport (1966)
» Reveil matin direct sur votre ordinateur
» Votre avis sur "Oui... mais Non"
» A votre bon coeur, m'sieurs dames....
» Votre matos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Queenland - Le forum :: Tout ce qui est hors sujet :: Nos débats-
Sauter vers: