AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Black Sabbath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Jeu 2 Fév - 23:15

Cette info a été relayée sur le site de Zégut qui, on le sait bien, ne s'avère pas toujours très fiable dans la diffusion de ses infos. J'attends le communiqué officiel.
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Ven 3 Fév - 21:39

Ce qui fut la meilleure nouvelle de la fin d’année 2011, n’est-elle pas en train de tourner à la plus mauvaise nouvelle de ce début 2012, le marquant du sceau des espoirs déçus ? La reformation du Black Sabbath d’origine, tant attendue et porteuse de rêves (nouvel album, nouvelle tournée) n’est-elle pas en train de se fissurer à peine quelques mois après sa réalisation ?

Jusque là, nous n’avions à souffrir (mais sans doute pas autant que le principal intéressé) que du cancer de Tony Iommi qui pourrait très bien l’empêcher de revenir sur scène (mais qui n’a pas l’air de l’empêcher de composer encore). Chose sur laquelle nul n’a le moindre contrôle à la base, pour laquelle nous nous attristons mais contre laquelle nous ne ferions que vainement nous révolter. Cela suffirait à expliquer une probable annulation de la tournée de Black Sabbath comme le disent les rumeurs (qui n’ont pourtant pas l’air de se confirmer étant donné que le groupe est encore aujourd’hui annoncé à l’affiche du Hellfest, en juin) et est plus facile à avaler pour le fan qui préfère voir un de ses musiciens préférés vivant que se tuant à la tâche sous ses yeux. A contrario, ce qui passerait beaucoup plus mal, ce serait que ce retour s’effondre pour des causes de paperasses, de droits et de conflits entre personnes, dont certaines ne faisant pas partie du groupe lui-même.

Déjà, auparavant, avant ce retour, tout ce qui gênait ce come-back, c’était les négociations sur les contrats de chacun. Les quatre membres du groupe sont tous, depuis longtemps, devenus des artistes solos, avec chacun leur carrière à gérer, leur manager, leur maison de disque, leurs avocats et tout ce petit monde cherche, bien sûr, à tirer la couverture à soi, créant d’interminables dissensions. Et, alors qu’on imaginait derrière cette reformation, la fin de ces « luttes », on se rend compte aujourd’hui que c’est loin d’être terminé et que le ciment est encore très frais sur cette reconstruction.

C’est le batteur Bill Ward qui nous l’explique. En novembre dernier, nous sentions que les plus gros soucis pourraient provenir de ce côté-là mais uniquement parce que le musicien sortait d’une période de graves problèmes de santé et qu’une rechute n’était pas impossible. Mais, d’après un communiqué du musicien publié hier, 2 février, sur son site internet personnel, si le retour du Sabb’ ne sera pas total, ce sera tout sauf dû à des causes médicales – ou alors très indirectement liées à cela. Vous pouvez lire ci-dessous la traduction de cette lettre aux fans du groupe :

« A Los Angeles, Californie, le 2 février 2012

Chers fans de Sabbath, amis musiciens et personnes intéressées,

A l’heure actuelle, je souhaiterais plus que tout être capable de poursuivre l’album de Black Sabbath ainsi que la tournée. Cependant je suis dans l’impossibilité de continuer tant qu’un contrat digne de ce nom ne sera pas rédigé. Un contrat qui montrerait un tant soit peu de dignité et de respect envers ma personne et en tant que membre originel du groupe. L’année dernière, j’ai travaillé avec assiduité et en toute bonne foi aux côtés de Tony, Ozzy et Geezer. Et le 11 novembre 2011 [ndlr : date de l'annonce officielle de la reformation du groupe], toujours en toute bonne foi, j’ai participé à la conférence de presse à Los Angeles. Plusieurs jours auparavant, après presque un an de négociations, un autre contrat que je ne peux signer m’était présenté. Et, plus important encore, je veux véritablement jouer sur l’album et tourner avec Black Sabbath.

Laissez-moi vous dire que même si cette situation m’a plongé dans un état d’attente, mes valises sont prêtes et je suis prêt à quitter les États-Unis pour l’Angleterre.

Depuis l’annonce de la maladie de Tony, et le fait qu’il ait été entendu que le groupe déplacerait la production au Royaume-Uni, j’ai passé chaque jour à arriver ou à vivre quelque part en étant fin prêt à partir. C’est déjà une mission, et tandis que j’essayais de savoir ce qu’il se passait avec les sessions d’enregistrements au Royaume-Uni, j’ai fini par comprendre que ça allait être la « douche froide » (et je devrais ajouter que ce n’est pas la première fois). Je me sens exclu, je suppose qu’aujourd’hui je n’apprendrai rien de ce qui est en train de se faire à moins de signer « le contrat que je ne peux signer ».

La situation dans laquelle je me trouve semble misérable et solitaire car bien que je désire jouer et participer, je dois également défendre quelque chose et ne pas m’engager. Si je signe la chose telle qu’elle est, ce serait perdre mes droits, ma dignité et ma respectabilité en tant que musicien de rock. Je crois en la liberté et en la liberté d’expression. J’ai évolué dans un groupe de Hard/Metal. Nous avions quelque chose à défendre et nous jouions avec notre cœur en toute honnêteté et sincérité. Je conserve mon intégrité, loin d’être malade, je suis sincère et honnête, juste et compatissant.

Si je suis remplacé, je dois me confronter à vous, fans bien-aimés de Sabbath. J’espère que vous ne me tiendrez pas responsable de l’échec de la reformation du line-up originel de Black Sabbath comme cela est promu. Sans chicaner, je veux tous vous rassurer sur le fait que ma loyauté à Sabbath est intacte.

Alors voilà où j’en suis. J’expose ma vérité devant vous. Je suis prêt à démarrer SI j’obtiens un contrat « signable ». Je ne veux laisser tomber personne et surtout pas Black Sabbath ni tous les fans de Sabbath. Vous savez que je vous aime. Cela serait une bien triste journée dans le monde du Rock si cette situation actuelle se soumettait aux désirs de quelques uns.

Ma position n’est pas guidée par l’avidité. Je ne me bats pas pour une avoir une plus grosse part du gâteau (l’argent ) comme dans certains cas de chantages. J’aimerais quelque chose de reconnaissant et reflétant mes contributions au groupe, incluant les réunions qui ont commencées il y a quatorze ans de cela. Après la dernière tournée, j’ai fait le serment de ne jamais signer de nouveau un contrat déraisonnable. Je veux un contrat qui témoigne un peu de respect envers moi et ma famille, un contrat qui honorera tout ce que j’ai apporté à Black Sabbath depuis ses débuts.

Voici ce qu’il en est aujourd’hui.

Portez-vous bien et restez forts.

Je vous aime tous autant que vous êtes.

Bill Ward »
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Dim 5 Fév - 10:42

Les relations au sein du Sab se sont avérées, de tout temps, compliquées notamment à l'égard de Bilou qui, indépendamment de son statut d'excellent batteur, a toujours eu de gros soucis de santé liées à sa consommation excessive d'alcool et de drogues. Même s'il existait des liens très forts au sein du groupe, il a bien fallu qu'en 1980, Butler et Iommi se rendent à l'évidence. Bilou, souffrant également d'un complexe d'infériorité provoqué par son "hygiène de vie", confia en des termes peu cohérents au bassiste moustachu qu'il n'était plus assez bien pour eux.
Je le répète mais cette "mission" qui consistait ,peu de temps avant, à annoncer à Ozzy qu'il était viré, "mission" que lui avaient attribuée Iommi et Butler, a eu EGALEMENT des répercussions psychologiques terribles sur la descente aux enfers de Bilou (et cela, je crois que nos deux compères pré-cités n'en ont pas eu conscience dans l'immédiat). Il avait le sentiment d'être peut-être l'exécutant des tâches ingrates, ce qui a accéléré sa prise de décision, le 19 août 1980.
Dans ces conditions, son destin était, de toute façon, scellé : Bilou a descendu tant bien que mal les escaliers, est parti et n'est pas revenu. Chose qui le culpabilise encore aujourd'hui quand on lit l'interview de Bilou accordée à Gardener le 23 avril 2005 et qui figure dans l'ouvrage de ce dernier, La Bête venue de Birmingham.
En 1980, il y avait donc une tournée à assurer et donc un album de surcroit important à promouvoir, ce qui accéléra donc l'intégration de Vinny Appice au sein du groupe, Bilou ne constituant plus de fait la préoccupation majeure de Tony et de Geezer.

Maintenant, je suis curieux voire même impatient de connaître la réaction d'Ozzy pour son pote Bilou. Que va t-il entreprendre ? Aller trouver Iommi et Butler pour signifier que le groupe ne fera rien sans Bilou (c'est du domaine du possible) puis les managers (là, j'y crois moins) ? Ces derniers ayant incontestablement pris l'ascendant sur les desideratas de leur poulain respectif.


Dernière édition par Phil le Dim 5 Fév - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
BlackQueen



Messages : 586
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 22
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Dim 5 Fév - 13:25

Mais en quoi ces contrats sont dégradants à son égard? En tout cas ça foutrait vraiment les nerfs que le groupe revienne pas... Imaginez le PUTAIN de Hellfest avec Blue Oyster Cult et Black Sabbath Twisted Evil bounce cheers affraid
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Dim 5 Fév - 14:02

BlackQueen a écrit:
Mais en quoi ces contrats sont dégradants à son égard? En tout cas ça foutrait vraiment les nerfs que le groupe revienne pas... Imaginez le PUTAIN de Hellfest avec Blue Oyster Cult et Black Sabbath Twisted Evil bounce cheers affraid

Nous n'avons guère plus de précisions quant à la teneur de ces contrats.; Mais bon, cela pourrait être du genre "si tu ne vas pas bien, tu dégages et on prend quelqu'un d'autre". Attendons. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Mer 8 Fév - 17:57

Si vous désirez apporter votre soutien à Bilou sur Facebook, c'est là que ça se passe !!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Dim 19 Fév - 13:01

Communiqué officiel du management de BLACK SABBATH:


"BLACK SABBATH, qui a confirmé l'année dernière
l'enregistrement d’un nouvel album avec son line up originel et une
tournée mondiale, est dans l’obligation de changer ses plans en raison
de la bataille de Tony Iommi contre un lymphome. BLACK SABBATH effectuera donc un seul concert cet été et il aura lieu le dimanche 10 Juin au Download Festival, Royaume-Uni.


Afin de ne pas léser les promoteurs et les fans, OZZY OSBOURNE effectuera la majorité des dates prévues avec BLACK SABBATH sous le nom d’ OZZY & FRIENDS. OZZY & FRIENDS mettra en avant des invités très spéciaux tels que Geezer Butler (qui va rejoindre Ozzy pour une série de reprises de BLACK SABBATH en hommage et en soutien à leur ami Tony Iommi) ou encore le guitariste et ancien membre du groupe d'Ozzy, Zakk Wylde. OZZY sera aussi accompagné par son ami et collaborateur Slash lors de certains concerts, ainsi que d'autres invités qui le rejoindront au cours de la tournée.


Tony Iommi continue à faire d'excellents progrès contre la maladie et espère reprendre la route rapidement. Pendant ce temps, BLACK SABBATH continuera à écrire et enregistrer les titres de son prochain album au Royaume-Uni.
Plus d’informations à propos de l'enregistrement de l’album de BLACK SABBATH ainsi que sur les dates de la tournée suivront rapidement."


OZZY & FRIENDS remplace donc BLACK SABBATH au HELLFEST 2012. Nous souhaitons un bon rétablissement à Tony.
Revenir en haut Aller en bas
BlackQueen



Messages : 586
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 22
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Dim 19 Fév - 13:26

Ah bonne nouvelle, enfin bon rétablissement pour Tony quand même! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Sam 25 Fév - 15:17

Le groupe n'assurera qu'une seule date en août aux States. Le lieu et la date seront dévoilés ultérieurement.

Black Sabbath will play one show in America this year – and it’ll happen in August.

Sharon Osbourne revealed this news when interviewed by VH1 Radio Network. The date itself is to be announced shortly.

Sharon also commented on the current state of play with drummer Bill
Ward, who is still claiming he’s not been offered a reasonable contract
to reunite with Sabbath.

“It’s up to Bill. The door is open for him to join us, so it’s up to him.”

The band without Ward are currently working on a new studio album, which is apparently going well.

“They’re doing really well in the studio,” said Shazza. “Gosh, they must’ve written 15 new songs already and it’s going great.”

As
reported, Sabbath have had to cancel all their European dates because
of guitarist Tony Iommi’s ongoing treatment for lymphoma.

The only show they’re still booked to play is headlining the Download
Festival on Sunday, June 10. The remainder of the Sabs’ European dates
are going to be honoured by Ozzy & Friends – who, besides the
Double-O on vocals, will feature Zakk Wylde on guitar and Geezer Butler
on bass.

Source : Classic Rock
Revenir en haut Aller en bas
Queen of the Night



Messages : 1218
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 24
Localisation : Burgundy

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Mer 16 Mai - 15:19

Citation :

Nouvelles Du Front
Black Sabbath : Bill Ward en dit plus
Mercredi, 16 mai 2012 à 15:19 par Animal

Cela fait plus de six mois qu’on parle de cette (quasi) reformation de Black Sabbath et c’est peut-être déjà trop, surtout pour ne colporter, la plupart du temps, que de mauvaises nouvelles, mais, au moins, si vous avez bien suivi, il n’est pas nécessaire de vous réexpliquer pourquoi on ne nous offrira pas le come-back complet des pères fondateurs qu’on nous avait d’abord promis. Mais si vous avez loupé le début de l’histoire, il vous suffit de faire une petite recherche avec le nom Bill Ward sur le site (on est cool, on vous file déjà les résultats) pour retrouver le fil...
Lire la suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/Bleudour?feature=mhee#g/p
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Jeu 12 Juil - 21:22

La page Facebook du BSF est ouverte !!!!!!!!!!!!

Tapez Bsforum Black-Sabbath !!!!!!!!!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
BlackQueen



Messages : 586
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 22
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Jeu 12 Juil - 21:51

Hoplà c'est parti, ça fera une page de plus sur facebook x)
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Ven 13 Juil - 8:31

cheers
Revenir en haut Aller en bas
BlackQueen



Messages : 586
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 22
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Mar 17 Juil - 9:31

Désolé du hoplà, ça fait pas trop alsacien ça va? x)
Revenir en haut Aller en bas
hard break kevin



Messages : 5370
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 24
Localisation : Pagny La Ville

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Mar 17 Juil - 15:14

Messieurs outrement n'est pas choque
Revenir en haut Aller en bas
Queen of the Night



Messages : 1218
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 24
Localisation : Burgundy

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Lun 15 Avr - 13:13

Je sais pas si cette vidéo a été postée quelque part, je la mets au cas où.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/Bleudour?feature=mhee#g/p
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Dim 5 Mai - 14:40

Tu fais bien. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Mar 11 Juin - 11:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

13 que l'on attendait depuis 35 ans est enfin arrivé. C'est inespéré voire même presque émouvant quand on connaît toutes les péripéties qui sont arrivées au groupe depuis un certain nombre d'années. Par ailleurs, aborder son écoute me mettait un petit peu dans le même esprit que celui ressenti face au Black Star Riders. Certes, j'y avais déjà porté une oreille quelque peu distraite dans des conditions qui étaient loin d'être optimales. Je ressentais un sentiment mêlé d'enthousiasme et de crainte. Enthousiasme en me disant qu'il s'agissait tout de même d'un NOUVEL ALBUM DU SAB et crainte par rapport au fait que celui-ci aurait pu être une daube monumentale comme certains l'ont à la fois signifié dans mon entourage et sur certains sites soi-disants sérieux. Remarquez, leurs impressions peuvent être justifiées à partir du moment où ces journaleux bien pensants l'ont réellement écouté. Là se situe la véritable question. Passons donc au titre à titre si vous le voulez bien.

End Of The Beginning : le ton est donné avec ce rythme pachydermique qui lorgne de toute évidence en termes d'ambiance inquiétante vers un Black Sabbath dont on reconnaît l'imparable structure. Ozzy comme envoûté, chante avec machiavélisme. Le morceau s'accélère soudainement sur quelque chose de plus syncopé accompagné d'un magnifique solo. 5/5

God Is Dead ? : sur un tempo lourd, je trouve que le titre a au début mais seulement au début dans l'ambiance et dans la façon lancinante de chanter quelques accointances avec Diary Of A Madman d'Ozzy. Ensuite, Iommi nous décoche un gros riff accompagné de roulements de batterie rondement exécutés par le sieur Brad Wilk (qui, au final, s'en sort très bien) et d'un énorme son de basse de la part de Butler. Le refrain est particulièrement accrocheur. Une nouvelle fois, ça s'accélère, la plupart des morceaux du Sab étant malgré tout calqués sur ce schéma (tempo lourd puis accélération subite ponctuée par un solo d'une rare subtilité et c'est encore le cas ici). 5/5

Loner : doté d'un riff vraiment accrocheur, le morceau se veut être plus carré, bref simple et efficace en tout point. Rien à dire, c'est excellent. 5/5

Zeitgeist : débutant sur un petit rire d'Ozzy, Zeitgest a tout du morceau qui pourrait diviser les fans. En effet, il s'agit d'un titre acoustique qui, comme cela a été dit dans d'autres chroniques, lorgnerait du côté de Planet Caravan. C'est un fait avéré. J'y trouve pour ma part, également quelques ambiances à la Fluff dans certaines orchestrations, même si je suis bien conscient que ce dernier est un instrumental. Certains y verront d'autres références. Un morceau de ce type s'est toujours avéré être une composante essentielle de l'univers sabbathien, morceau dont le but avoué est sans doute de créer une sorte de rupture dans ce qui pourrait être une sorte de linéarité de l'album. 3/5

Age Of Reason : démarrant sur un roulement de batterie particulièrement bienvenu après le paisible Zeitgest, Age Of Reason remet le Sab dans la voie du gros riff de tueur. Là, Iommi m'impressionne tant ce riff lancinant est GRAND de par sa composition. Attention, il ne s'agit pas d'un riff balancé gratuitement, car le titre évolue vers quelque chose de plus complexe et une nouvelle fois, plus syncopé mais qui nous gratifie en plus d'un autre riff qui m'achève. Ce morceau est DANTESQUE et constitue pour moi, la pierre angulaire de cet album. 5/5

Live Forever : on repart sur un tempo une nouvelle fois, très lourd à la Electric Funeral mais très bref (quelques secondes) pour s'orienter sur une accélération à la Children Of The Grave d'excellente facture, titre qui se solde par un brillant solo de la part de notre Iommi national. "I Don't Wanna Die !!!!" (Je ne veux pas mourir") proclame Ozzy tout en sachant que dernièrement, notre ami a replongé dans ses vieux démons. Très court, ce morceau mais terriblement efficace. 5/5

Damaged Soul : un titre hendrixien dans l'âme et dans la conception excellemment exécuté. Du grand art et ce, grâce à un chant savamment dosé qui laisse place à la virtuosité de Iommi qui s'embarque dans un solo quasi saturé. Un titre que j'aime beaucoup. 5/5

Dear Father : une chanson très sombre et pesante au niveau atmosphère et paroles qui évoque une affaire de prêtres pédophiles qui eut lieu récemment en Angleterre. Un profond malaise s'en dégage même à travers ce rythme saccadé et lourd qui stresse même son auditeur. C'en est terrifiant et même déstabilisant. Un orage éclate puis au loin se font entendre 7 sons de cloche ressemblant à la tonalité du glas. Le cycle se serait-il refermé ? 4.5/5

Je ferai un p'tit CR des trois titres bonus un peu plus tard car en ce qui me concerne, je les trouve d'excellente facture.

13 est un album qui a répondu à mes attentes et demeure pour l'instant et ce, d'une façon indubitable, l'album de l'année 2013 avec juste derrière le Black Star Riders. Mêlant différentes ambiances, cet album de riffs (il convient de le signaler) reprend bien évidemment les recettes du passé qui ont fait la gloire du groupe tout en y insérant, ceci dit, des sonorités nouvelles surtout en termes de riffs notamment sur Age Of Reason qui me botte véritablement.
En somme, 13 obtient une moyenne de 4.75 sur 5 soit 19 sur 20.


Revenir en haut Aller en bas
Sirius



Messages : 359
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 37
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Sam 27 Juil - 18:25

Et hop reçu ce matin ! Vraiment très bon, je ne regrette pas.
Revenir en haut Aller en bas
Phil



Messages : 911
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 54

MessageSujet: Re: Black Sabbath   Jeu 5 Déc - 21:55

BLACK SABBATH : Paris Bercy, 2/12/13

Certains prédisaient un fiasco concernant la prestation parisienne et prirent l'impensable décision de ne pas se rendre donc à Bercy pour assister à ce qui allait être un grand concert. Mais comme on dit trivialement, les absents auront eu tort de ne pas être venus. Bah oui, des vidéos de très mauvaise qualité surgissant de certains concerts nord-américains ou même plus récemment de Copenhague ont sans doute incité certains détracteurs à ne pas se déplacer. Mal leur en a pris. Et puis bon, c'est quand même le line-up aux 3/4 original du Sab et non un tribute band. Disons que là, c'est du sérieux.
Donc départ de mon lieu de travail fissa, je dis aux élèves de gentiment dégager de leur classe pour me diriger vers la Punto. C'est donc parti tous feux allumés direction Paris via l'A4 étonnamment fluide à cette heure-ci.
La Punto garée près de la station Chevaleret, direction donc le POPB où je retrouve successivement Ozig, Grinder Man, Gib's puis Blacky qui est déjà dans la file, bravant ainsi le froid qui sévit particulièrement en cette belle soirée de début décembre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Grinder Man, Gib's et Ozig

Bref après les discussions de rigueur en compagnie des forumeurs cités plus haut, nous entrons enfin dans ce qui s'appellera bientôt la "Bercy Arena". Ca manque un peu de slip, ce nom....John, Germ 206, Ronan et Blacky sont déjà sur place. Après son interview avec le Madman, John me sort direct : "Il est bien, Ozzy !!!!" Alvin nous rejoint peu de temps après.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ronan, Blacky, Grinder Man, Gib's, moi, Germ206, Ozig, John


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Blacky, William (le fils de Blacky), Gib's, Grinder Man, moi, Ozig

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Blacky, William, Gib's, Grinder Man, Alvin, Ozig

Uncle Acid And The Deadbeats démarre donc les hostilités avec son stoner empreint parfois de sonorités "hawkwindiennes" et remporte un succès d'estime auprès du public au bout de trois bons quarts d'heure.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La tension monte subitement. Des coulisses, Ozzy nous lance des "Are You Ready ?" suscitant des grognements de la part de certains de mes voisins.

Allez, c'est parti, les lumières s'éteignent, le rideau tombe et les quatre compères entament un War Pigs de folie. Le son est excellent, Ozzy semble être très en voix, ce qui me rassure pleinement par rapport à ce que j'ai pu entendre sur les derniers concerts. Quant aux lights, ils sont superbes, de même que la scène. Donc, quasiment 8 minutes de pur bonheur et ce, dès le début. Into The Void et son riff pachydermique font d'ores et déjà monter la pression et l'ambiance. Compte tenu du fait que j'ai toujours aimé ce morceau, il constitue, en ce qui me concerne, un premier grand moment. Ca continue sur Under The Sun couplé avec un Every Day Comes And Goes des plus inspirés. Mais bon, ce morceau n'a jamais constitué une priorité pour moi. Butler, comme à son habitude, martyrise sa basse, Iommi balance des soli surréalistes et Clufetos dont on a dit qu'il en faisait beaucoup trop, fait son taf et force est d'avouer que si Bilou avait été là, il n'aurait certainement pas tenu la distance. Snowblind qui suit est "énooorme" (je le revendique).
Pour Bilou, cela sera d'autant plus vrai sur le premier extrait de 13 à savoir Age Of Reason, morceau qui comprend un break de haute volée. Je doute qu'il eût accompli ce que Clufetos a accompli durant ce concert parisien. La version est dantesque et la reprise juste après le contre-temps l'est encore plus. Iommi balance le riff avec une extraordinaire maestria. Un autre grand moment donc, pour ma part.
D'une rare intensité, ce concert du Sab se veut être l'antithèse de celui qui s'est tenu par exemple à Copenhague le 26 novembre dernier. Black Sabbath est interprété avec une rare virtuosité associée à une puissance démesurée, sans failles donc de la part d'un Ozzy qui restitue même aujourd'hui, l'atmosphère malsaine de ce morceau-culte. La section rapide du titre, telle une calvacade de riffs assassins, nous cloue sur place. Et puis, le son, quelle puissance, je le répète. Jusqu'ici, tout est parfait. Black Sabbath, un des clous du show indubitablement. Blacky s'époumonne tel un gamin de 16 ans à l'écoute de son morceau préféré du Sab.
Behind The Wall interprété dans une très bonne version, débouche sur un fabuleux solo de basse de notre Geezer dont la dextérité s'avère être toujours aussi étonnante. Ce type est juste énorme dans sa façon d'aborder cet instrument. On pourrait même aller jusqu'à le qualifier de "bass hero". Sa basse est littéralement torturée et c'est donc logiquement que notre ami nous entraine vers un NIB lourd, puissant, Ozzy envoûté comme il est, chante bien, très bien même, incite le public à sauter ("Jump !!!!!!!!!!!!!"s'écrie t-il), Iommi plombe tout à coup ses riffs et Clufetos frappe ses futs tel un Rocky défonçant la gueule d'un Drago. Je le répète encore une fois, Bilou n'aurait pas tenu la distance et ce, malgré toute l'admiration que je lui porte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On revient donc sur 13 avec End Of The Beginning et son tempo lourd et angoissant. Axé sur une structure analogue à celle qui figure sur Black Sabbath, ce nouveau morceau remporte de nombreuses suffrages auprès d'un public déjà conquis de toute façon. La messe continue sur Fairies Wear Boots puis Rat Salad, trop rarement interprété à mon goût suivi du solo de batterie de Clufetos, certes un peu long mais très sympa quand même en termes de performance, le tout accompagné d'un magnifique jeu de lumières.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Iron Man repopularisé par les trois films édités chez Marvel résonne tel un séisme dans l'enceinte du POPB et là, la version interprétée est tout bonnement hallucinante. Bénéficiant d'un son à la fois clair et puissant, accompagné encore une fois d'un jeu de lumières exceptionnel, ce titre atteint des sommets d'interprétation rarement égalés (le volume des potards aurait t-il été soudainement augmenté ?)

Retour une nouvelle fois sur 13 avec God Is Dead ? qui constituera donc le dernier extrait de cet album appelé sans nul doute à devenir un classique dans la discographie du groupe. Le nombre de titres extraits de 13 a sensiblement diminué à force que la tournée avançait dans le temps. Passant de 4 à 3, ce qui est une diminution effectivement "très importante" (lol), le groupe a délaissé Loner et Methademic (dommage d'ailleurs ou plutôt heureusement car les dernières versions live n'étaient malheureusement guère à la hauteur de ce titre mémorable sauf sans doute sur le récent DVD Live...Gathered In Their Masses). Le chant d'Ozzy, ce que je craignais une nouvelle fois, sur ce titre, passe très bien.
Un petit crochet par Technical Ecstasy puisque c'est Dirty Women qui nous est envoyé en pleine face. Dirty Women propose sur le grand écran des femmes dénudées fort affriolantes, cela va sans dire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon appréhension se fait grandissante à l'approche de Children Of The Grave car c'est là que le bât blesse généralement depuis quelques shows. Le premier couplet passe, le deuxième malgré un léger défaut passe également, Blacky et Steph sont soulagés, moi aussi
d'ailleurs. Exit le groupe sous les acclamations du groupe qui a largement rempli son contrat.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le rappel de rigueur se traduit comme prévu par un extrait de Sabbath Bloody Sabbath (mais pourquoi ne l'interprètent-ils pas dans son intégralité ?) qui s'enchaine donc à Paranoid dont la version est tout simplement fabuleuse. C'est encore une fois, PUISSANT, ça vrombit de partout, ça emporte tout sur son passage tel un rouleau compresseur sorti tout droit de chez Potain (célèbre entreprise de BTP). On ne pouvait pas imaginer meilleure conclusion pour un concert qui demeurera, tous concerts confondus, marquant à tout jamais dans mon esprit. BREF, C'EST LE CONCERT DE L'ANNEE !!!!!!!!!! Voilà, c'est dit.
Les réactions des potes mais également de la part de certains spectateurs ne se font pas attendre puisque les superlatifs pleuvent de part et d'autre : "ENORME", "FABULEUX", "HALLUCINANT", "PUISSANT", "GRAND". Je ne suis pas près de m'en remettre....C'est à cet instant précis que nous rencontrons JC qui, lui aussi, éprouve des difficultés à s'en remettre devant tant de moments forts. Pour beaucoup, Black Sabbath (le morceau) constituera l'apogée de ce concert.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

War Pigs
Into the Void
Under the Sun/Every Day Comes and Goes
Snowblind
Age of Reason
Black Sabbath
Behind the Wall of Sleep
N.I.B.
(Preceded by "Bassically" … more)
End of the Beginning
Fairies Wear Boots
Rat Salad
(Followed by Tommy Clufetos Drum Solo)
Iron Man
God Is Dead?
Dirty Women
Children of the Grave
Encore:
Paranoid
(Sabbath Bloody Sabbath Intro)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Black Sabbath   Aujourd'hui à 18:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Black Sabbath
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Black Sabbath : Black Sabbath (1970)
» BLACK SABBATH Reunion tour 2012
» Black Sabbath tournée 2012
» Black Sabbath 11/11/11
» Clip video Hommage Ozzy/Black Sabbath a Baie-Comeau!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Queenland - Le forum :: Tout ce qui est hors sujet :: Loisirs :: Musique-
Sauter vers: